Zimbabwe


Sur le trottoir, lâchée dans un bus de nuit, puis un taxi. Les grands boulevards de Haussmann, sans elle. L’incompréhension et la déception de soi occupent l’esprit. Pourquoi avoir accepté ses invitations ?

Que faire de sa vie sans la douloureuse marche à pied nocturne ?

Que faire de ses désirs d’être invité à l’intimité d’une chambre en colocation. La nouveauté.

Il s’avère que j’en aime une autre et le désir passager d’une nouveauté ne peut remplacer une fille que l’on aime.

RIDDIM

RIDDIM

RIDDIM

Publicités

About this entry